Accueil|Homepage

Directeur de recherche au CNRS
Centre d’Histoire Sociale du XXe siècle / Université Paris I – Panthéon-Sorbonne

Né en 1956, Patrick Weil est un historien spécialiste des questions d’immigration et de citoyenneté. Titulaire d’une maîtrise de droit public, il a étudié à l’ESSEC avant d’obtenir un doctorat en science politique. ll devient en 1994 Directeur de Recherche au CNRS rattaché au Centre d’histoire sociale du XXe siècle de l’Université de Paris1. Patrick Weil est également professeur invité à la faculté de droit de l’Université Yale dans le Connecticut et professeur à l’école d’économie de Paris

Après avoir étudié de la fin des années 1980, jusqu’au milieu des années 1990, l’évolution des politiques d’immigration et de la nationalité en France, Patrick Weil s’est intéressé aux différentes politiques mises en place dans le reste du continent européen ainsi que dans le reste du monde. Ses travaux portent également aux questions d’intégration des minorités en France, de lutte contre les inégalités et du statut comparé des religions ou des questions d’identité nationale. Étudiant ce qu’il en advient du côté des États-Unis, Patrick Weil a dernièrement étudié les fondations de la politique d’immigration et de la nationalité américaines.

Chef de cabinet du secrétariat d’État à l’immigration de 1981 à 1982, Patrick Weil a été nommé par le Premier Ministre Lionel Jospin en 1997 à la tête d’une mission chargée de proposer une réforme des politiques de la nationalité et de l’immigration. Les travaux de la mission Weil serviront de base aux lois promulguées en 1998 relatives à la nationalité et à l’immigration.
Entre 1996 et 2002, Patrick Weil a été membre du Haut Conseil à l’Intégration. En 2003, il est membre de la commission Stasi chargée par Jacques Chirac d’étudier l’évolution de « l’application du principe de laïcité dans la république ».

Patrick Weil préside en 2005 à l’implantation de la branche française de l’association Humanity in Action, cette association cherche à promouvoir l’égalité et la diversité chez les jeunes et dans la société en général par le biais de différentes actions. Un an plus tard, il fonde Bibliothèques Sans Frontières  (BSF) devenue depuis l’une des principales ONG de développement par la culture et la connaissance dans le monde. A des fins humanitaires ou de développement, BSF vient en appui à des bibliothèques en France et dans 20 autres pays à travers le monde, et  a conçu des bibliothèques numériques ou mobiles (en Haiti) et des centres culturels portatifs (IdeasBox). Depuis 2012, BSF développe plusieurs projets de contenus numériques, à des fins éducatives (Khan Academy et Codecademy notamment) ou à des fins démocratiques et professionnelles (Bibliothèque juridique virtuelle)

Lien vers le blog de Patrick Weil sur lemonde.fr

weil-pays-dr

                                         © L’Opinion

Professor Patrick Weil is a Visiting Professor of Law and a Peter and Patricia Gruber Fellow in Global Justice at Yale Law School, and a senior research fellow at the French National Research Center in the University of Paris1, Pantheon-Sorbonne. Professor Weil’s work focuses on comparative immigration, citizenship, and church-state law and policy. His most recent book is The Sovereign Citizen: Denaturalization and the Origins of the American Republic (Penn Press, 2013). Among his other recent publications are « Citizenship, Passports, and the Legal Identity of Americans: Edward Snowden and Others Have a Case in the Courts, » 123 Yale Law Journal Forum, 565 (2014);  « Headscarf versus Burqa: Two French Bans with Different Meanings, » in Constitutional Secularism in an Age of Religious Revival, Susanna Mancini and Michel Rosenfeld ed., Oxford University Press,  2014, 196-215; and “From Conditional to Secured and Sovereign: The New Strategic Link Between the Citizen and the Nation-State in a Globalized World,” International Journal of Constitutional Law (2011) 9(3-4): 615-635.

In France, Professor Weil has participated in a 2003 Presidential Commission on secularism, established by Jacques Chirac. In 1997, he completed a mission and a report on immigration and nationality policy reform for Prime Minister Lionel Jospin which led to the implementation of new immigration and citizenship laws adopted the following year. He also holds an appointment as Professor at the Paris School of Economics.

www.law.yale.edu